Frederic Bazille 1841 - 1870

Achat Séries
seulement GBP£1.59

visit wopa-plus.com

Thématiques semblables: Personnalités, Histoire, Art

Frederic Bazille 1841 - 1870 Séries

Frederic Bazille 1841 - 1870

Ses parents le voulaient médecin. Ses visites au musée Fabre de Montpellier, sa ville natale, la révélation de la peinture moderne chez Alfred Bruyas, grand collectionneur et mécène, en décidèrent autrement : Frédéric Bazille (1841-1870) serait peintre ! À l’école des beaux-arts de Paris, dans l’atelier de Charles Gleyre, il reçoit une solide formation classique. Mais d’instinct il se lie avec les artistes de la future avant-garde impressionniste, tels Renoir et Sisley. Monet guide ses premiers pas. Dès 1863, Bazille travaille en plein air dans la forêt de Fontainebleau, sur les traces des maîtres de l’école de Barbizon et de Courbet. Avec l’appétit de la jeunesse, Bazille jouit de tout ce que la sociabilité parisienne du Second Empire offre d’originalité et de talent. Aux Batignolles, il prend part aux discussions du Café Guerbois, où Manet réunit ses amis critiques, artistes et collectionneurs, Émile Zola, Degas, Renoir, Monet, Pissarro, Fantin-Latour, Cézanne, le photographe Nadar… Chaque année, le peintre se ressource à Méric, la belle propriété familiale des environs de Montpellier. Là, depuis la terrasse dominant la petite cité médiévale de Castelnau, il peint la Vue de village (1868), soigneusement préparée par des études au crayon. La jeune fille assise sous un pin se détache sur un vaste paysage inondé de lumière. Bazille brosse avec sensualité les chairs rosies du visage délicatement ombré, la robe où miroite le soleil, la fraîcheur des buissons verdoyants, l’empilement lointain des murs blanchis par le soleil. Ce chef-d’œuvre promet un maître de l’impressionnisme. Hélas, Bazille meurt d’une balle prussienne le 28 novembre 1870. Il déclarait la veille : « Pour moi, je suis sûr de n’être pas tué, j’ai trop de choses à faire dans la vie. »

L'information technique

Date d'émission: 20.02.2017
Concepteur: metteur en page Claude Perchat
Processus: Héliogravure
Dimensions: 40,85 x 52 mm
Valeurs: €1.70